Quels insectes piquent la nuit ?

La nuit, lorsque le calme règne et que nous nous abandonnons au sommeil, un monde parallèle s’éveille, peuplé d’une myriade d’insectes aux habitudes nocturnes. Parmi eux, certains sont inoffensifs, tandis que d’autres représentent une véritable menace pour notre tranquillité et notre santé. Les insectes piqueurs nocturnes font partie de cette dernière catégorie, et il est crucial de les connaître afin de mieux s’en protéger.

Table des matières

Les moustiques

 

Lorsqu’on pense aux insectes piqueurs nocturnes, les moustiques sont probablement les premiers à venir à l’esprit. Ces petits insectes ailés sont non seulement une véritable nuisance, mais ils peuvent également transmettre des maladies graves comme le paludisme, la dengue ou le Zika. Seules les femelles moustiques piquent, car elles ont besoin de sang pour la maturation de leurs œufs.

Reconnaître les moustiques

Les moustiques sont de petits insectes aux longues pattes et au corps mince, avec une trompe piquante. Ils sont attirés par diverses sources, notamment la chaleur corporelle, le dioxyde de carbone expiré et les odeurs corporelles. Ils sont particulièrement actifs au crépuscule et à l’aube, mais peuvent également piquer pendant la nuit.

Prévention et protection

Pour se protéger des piqûres de moustiques, il est recommandé d’utiliser des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin, de porter des vêtements couvrants et de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. Il est également important de réduire les sources d’eau stagnante autour de votre habitation, car elles constituent des lieux de reproduction idéaux pour les moustiques.

 

Les punaises de lit

 

Bien que leur nom puisse induire en erreur, les punaises de lit sont effectivement actives la nuit et se nourrissent du sang humain. Ces insectes sans ailes se cachent généralement dans les matelas, les sommiers et les fissures des murs, attendant patiemment que leurs hôtes s’endorment pour les piquer.

Reconnaître les punaises de lit

Les punaises de lit sont de petits insectes ovales, aplatis et de couleur brun rougeâtre. Elles peuvent être difficiles à repérer, mais leurs traces de piqûres et leurs excréments noirs peuvent révéler leur présence.

Prévention et traitement

Pour se débarrasser des punaises de lit, il est recommandé d’utiliser des insecticides appropriés, de boucher les fissures et les trous par lesquels elles peuvent entrer, et de nettoyer régulièrement les endroits où elles se cachent. Dans les cas d’infestations importantes, il peut être nécessaire de faire appel à des professionnels de la lutte antiparasitaire.

 

Les autres espèces de moustiques

 

Outre les moustiques classiques, il existe plusieurs espèces de moustiques qui sont particulièrement actives la nuit, comme les moustiques du genre Culex. Ces insectes peuvent transmettre des maladies comme la fièvre du Nil occidental ou l’encéphalite équine.

Reconnaître les autres espèces de moustiques 

Les moustiques piqueurs de nuit ressemblent aux moustiques classiques, mais leur activité est concentrée pendant les heures nocturnes. Ils sont attirés par les mêmes facteurs que les moustiques diurnes, tels que la chaleur corporelle et le dioxyde de carbone expiré.

Prévention et protection

Les mesures de prévention et de protection contre les moustiques piqueurs de nuit sont similaires à celles utilisées pour les moustiques classiques, notamment l’utilisation de répulsifs, de vêtements couvrants et de moustiquaires imprégnées d’insecticide.

 

Les taons

 

Les taons sont des insectes volants qui piquent pour se nourrir de sang. Ils sont particulièrement actifs au crépuscule et à l’aube, mais peuvent également piquer pendant la nuit. Leurs piqûres peuvent être douloureuses et provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes.

Reconnaître les taons

Les taons sont des insectes robustes, avec un corps trapu et des yeux proéminents. Ils sont attirés par le mouvement, les couleurs vives et les odeurs corporelles. Ils peuvent être particulièrement agressifs et persistants, rendant leur présence très désagréable lors d’activités extérieures nocturnes.

Prévention et protection

Pour se protéger des piqûres de taons, il est recommandé d’utiliser des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin, de porter des vêtements couvrants de couleurs sombres et d’éviter les activités extérieures pendant les heures de pointe de leur activité.



Les phlébotomes

 

Les phlébotomes, également appelés « mouches des sables », sont de petits insectes piqueurs nocturnes présents dans les régions tropicales et subtropicales. Bien que leurs piqûres soient généralement peu douloureuses, ils peuvent transmettre des maladies graves comme la leishmaniose, une maladie parasitaire potentiellement mortelle.

Reconnaître les phlébotomes

Les phlébotomes sont de minuscules insectes ailés, mesurant environ 2 à 3 millimètres de long. Ils sont attirés par le dioxyde de carbone expiré et les odeurs corporelles. Ils sont particulièrement actifs pendant les heures les plus chaudes de la nuit et se cachent dans les endroits sombres et humides pendant la journée.

Prévention et protection

Pour se protéger des piqûres de phlébotomes et réduire les risques de transmission de maladies, il est recommandé d’utiliser des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin, de porter des vêtements couvrants et de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. Il est également important de prendre des précautions supplémentaires lors de voyages dans les zones à risque.

 

Les simulies

 

Les simulies, également connues sous le nom de « mouches noires », sont de petits insectes piqueurs qui peuvent former des essaims denses et agressifs. Leurs piqûres peuvent provoquer des réactions allergiques et, dans certains cas, transmettre des maladies.

Reconnaître les simulies

Les simulies sont de minuscules insectes noirs ou gris, mesurant environ 2 à 5 millimètres de long. Elles sont attirées par le dioxyde de carbone expiré et les mouvements. Elles sont particulièrement actives pendant les heures chaudes de la journée et au crépuscule.

Prévention et protection

Pour se protéger des piqûres de simulies, il est recommandé d’utiliser des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin, de porter des vêtements couvrants de couleurs claires et d’éviter les zones où elles sont présentes en grand nombre.

 

Les réduves

 

Les réduves sont des insectes piqueurs nocturnes qui se nourrissent du sang des animaux et des humains. Leurs piqûres peuvent provoquer des démangeaisons et des gonflements, et elles sont connues pour transmettre la maladie de Chagas dans certaines régions d’Amérique latine.

Reconnaître les réduves

Les réduves sont des insectes aplatis, de couleur brun foncé à noir, mesurant environ 2 à 3 centimètres de long. Elles sont attirées par la chaleur corporelle et le dioxyde de carbone expiré. Elles se cachent généralement dans les fissures des murs et des plafonds pendant la journée.

Prévention et protection

Pour se protéger des piqûres de réduves et réduire les risques de transmission de la maladie de Chagas, il est recommandé d’utiliser des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin, de boucher les fissures et les trous dans les murs et les plafonds, et de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide.

 

Les puces de parquet

 

Les puces de parquet, également connues sous le nom de puces d’homme (Pulex irritans), se cachent dans les fissures et les recoins sombres, et piquent surtout la nuit, causant des démangeaisons.

Reconnaître les puces de parquet

Les puces de parquet sont de petits insectes sans ailes, de couleur brun rougeâtre, mesurant environ 2 à 4 millimètres de long. Elles sont attirées par la chaleur corporelle et les mouvements.

Prévention et traitement

Pour se débarrasser des puces de parquet, il est recommandé d’utiliser des insecticides appropriés, de nettoyer régulièrement les endroits où elles se cachent et de boucher les fissures et les trous par lesquels elles peuvent entrer.

 

Faites appels à nos experts en désinsectisation

Obtenez dès maintenant votre devis gratuitement

Les insectes piqueurs nocturnes représentent une menace insidieuse pour notre tranquillité et notre santé. Qu’il s’agisse des moustiques, des punaises de lit, des taons, des phlébotomes, des simulies, des réduves ou des puces de parquet, leurs piqûres peuvent provoquer des réactions désagréables et, dans certains cas, transmettre des maladies graves.

Il est donc essentiel de prendre les mesures de protection appropriées, telles que l’utilisation de répulsifs, le port de vêtements couvrants et l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide. De plus, il est important de réduire les sources d’eau stagnante autour de votre habitation, de boucher les fissures et les trous par lesquels ces insectes peuvent s’introduire, et de maintenir une bonne hygiène pour éviter les infestations.

En étant informés sur les différents insectes piqueurs nocturnes et en adoptant les bonnes pratiques de prévention, nous pouvons profiter des nuits d’été en toute tranquillité et réduire les risques pour notre santé.

Picture of Lucie Copin
Lucie Copin

Découvrez toutes nos actualités

Que faire après une désinsectisation ? Le guide

Les infestations d'insectes peuvent être une nuisance, causant des désagréments et des risques potentiels pour la santé. C'est pourquoi il est important d'agir et de faire appel à des services professionnels de désinsectisation pour éliminer ces invités indésirables de votre domicile ou de votre entreprise. Une fois le traitement de désinsectisation terminé, vous vous demandez…

Read more

Quels insectes piquent la nuit ?

La nuit, lorsque le calme règne et que nous nous abandonnons au sommeil, un monde parallèle s'éveille, peuplé d'une myriade d'insectes aux habitudes nocturnes. Parmi eux, certains sont inoffensifs, tandis que d'autres représentent une véritable menace pour notre tranquillité et notre santé. Les insectes piqueurs nocturnes font partie de cette dernière catégorie, et il est…

Read more

to top